L’URBEX

 

 

livre abandonné
maison abandonnée

Qu’est-ce que l’urbex ?

Urbex (exploration urbaine) – est une forme d’activitĂ© consistant Ă  explorer des bâtiments et installations construits par l’homme, abandonnĂ©s, en ruine, oubliĂ©s, inaccessibles ou cachĂ©s. L’objectif des praticiens de l’urbex est de filmer, de photographier ou simplement d’obtenir des informations sur un lieu donnĂ©. Tout est fait sans interfĂ©rer avec son Ă©tat, selon le principe “ne prendre que des photos, ne laisser que des traces”.

Ă€ qui s’adresse l’urbex ?

Il est difficile de dĂ©finir clairement l’urbexer type. Les motivations pour se lancer dans l’aventure avec cette forme de temps libre sont diverses. Les personnes passionnĂ©es de photographie peuvent trouver dans les lieux abandonnĂ©s une atmosphère unique et des occasions de prendre des photos d’urbex captivantes. Il en va de mĂŞme pour les cinĂ©astes, qui rĂ©alisent souvent des reportages vidĂ©o de ces voyages et les publient sur YouTube

Une autre partie est constituĂ© d’amateurs d’adrĂ©naline, qui se rĂ©alisent en allant lĂ  oĂą peu sont allĂ©s auparavant, souvent en utilisant des techniques de parkour. Parmi les explorateurs, on trouve aussi des amateurs d’histoire, de lĂ©gendes urbaines, de thĂ©ories du complot, de phĂ©nomènes paranormaux, etc. La section transversale est très grande. 

Bien sĂ»r, comme dans toute communautĂ©, il y a des brebis galeuses, c’est-Ă -dire des individus qui se rendent dans des lieux abandonnĂ©s pour y commettre des actes de vandalisme, de vol de biens ou de consommation de boissons alcoolisĂ©es. Dans ce cas, cependant, nous n’avons pas affaire Ă  l’urbex, qui est mis en avant Ă  chaque Ă©tape par les personnes qui y participent.
Attention aux amendes en urbex, l’activitĂ© n’Ă©tant pas toujours lĂ©gale.

Comment commencer l’aventure avec urbex ?

Se promener dans des bâtiments abandonnĂ©s ne semble pas ĂŞtre quelque chose de difficile ou d’exigeant, mais la rĂ©alitĂ© s’avère souvent complètement diffĂ©rente. C’est pourquoi pour Ă©viter les dangers de l’urbex vous devez, en premier lieu, dĂ©terminer la limite de vos possibilitĂ©s – tant physiques que mentales – et, sur cette base, choisir les cibles de votre exploration. Les dangers de lieux souvent dĂ©vastĂ©s peuvent surprendre mĂŞme les aventuriers expĂ©rimentĂ©s, sans parler des dĂ©butants. Il est important de s’Ă©quiper de matĂ©riel d’urbex comme un pantalon d’urbex.

N’ayant aucune idĂ©e de l’escalade, nous ne choisissons pas les objets nĂ©cessitant cette compĂ©tence. Les personnes de bonne constitution doivent Ă©viter les passages Ă©troits, les grottes ou les plafonds fragiles, etc. Si vous avez le vertige, Ă©vitez les plates-formes Ă©levĂ©es, les toits ou les faĂ®tières. Toute phobie des araignĂ©es, des rats ou de la vermine peut Ă©galement provoquer des crises de panique lors de l’exploration de zones abandonnĂ©es. Si vous avez des problèmes cardiaques, il est dĂ©conseillĂ© de se rendre dans des lieux aux lĂ©gendes inquiĂ©tantes, etc.

Une autre chose importante c’est l’Ă©quipe. L’urbex seul est une assez mauvaise idĂ©e pour les nouveaux arrivants. Ă€ deux ou plus, nous avons plus de possibilitĂ©s de dĂ©couvrir tous les secrets, et en mĂŞme temps, le soutien des autres apporte un confort psychologique lorsque l’atmosphère est “Ă©paisse”. C’est aussi une meilleure chance d’ĂŞtre secouru en cas d’accident. Toutefois, si nous n’avons personne avec qui vagabonder, avant de partir, nous informons une personne de confiance de nos projets, notamment du lieu choisi et des dates d’expĂ©dition et de retour.

En outre, avant de commencer l’exploration, il est utile de lire les documents des vĂ©tĂ©rans de l’urbex sur les forums, les blogs ou YouTube. Une fois ces bases acquises, vous pouvez commencer Ă  assembler votre Ă©quipement.